Pèlerinage à Sainte Anne d’Auray le 8 mai 2015

STE ANNE BANNIERE

                Les pèlerins venant de Loire-Atlantique, des deux-Sèvres, d’Ille et Vilaine, du Maine et Loire, de Vendée, de Lyon, du Morbihan se sont retrouvés à partir de 9 heures salle Kériolet.
Suite à l’enseignement du Père Gildas Kerhuel sur la Samaritaine, une démarche était proposée à partir de quelques questions :

• ai-je quelques difficultés à accueillir l’amour de Jésus dans ce que je vis aujourd’hui…

Je suis peut-être :

• en colère, triste, découragé, impuissant vis-à-vis de la situation,

• j’éprouve de l’amertume, du ressentiment…

• je ne m’aime pas, je suis bloqué dans ma vie spirituelle…

• quelle est cette obscurité en moi qui m’empêche d’accueillir l’amour de Jésus ?

• la prière a-t-elle de l’importance pour moi ?

• Pendant l’écoute du chant, nous vous invitons à écrire juste quelques mots qui résumeraient ce vécu…

• dans un acte de foi, nous viendrons mettre dans la cruche, devant la Croix, notre papier…nous recevrons si nous le désirons, la bénédiction du prêtre …

CIMG0100

Cette démarche a touché les cœurs.

R. Telle que je suis, me voici devant Toi
Telle que je suis, je viens à Toi mon Roi.

1. Je ne compte que sur ton amour,
Ta miséricorde est le rempart de ma vie,
Je m’appuie sur Toi
Guide mes pas dans ton amour.

2. Sans peur, je peux croiser ton regard,
Ton amour est puissant pour tout me pardonner,
Car Tu as versé ton Sang pour moi,
Dans ton amour.

3. Je ne peux me cacher loin de Toi,
Si je t’oubliais, Toi tu ne m’oublierais pas.
Si je fuis loin de Toi, Tu me poursuis
Dans ton amour.

Gestuation sur ce chant : Anna-Mari – Annie – Laurence

Est venu le temps des témoignages : Luigi pour la pancarte
Anna-Mari sur le pardon
Philippe a témoigné de son cheminement avec les PEV et de sa joie de vivre à la communauté de la Source à Bréhan (56). Après avoir vécu une petite rechute, il revit dans une abstinence heureuse…il a retrouvé ses 6 sœurs qu’il n’avait pas fréquenté depuis de nombreuses années et a renoué des liens avec son fils.

                           Nous avons accueilli le témoignage fort, à deux voix, de Patrick et Thérèse de Vendée et nous nous sommes réjouis de découvrir leur histoire, la restauration de leur couple et le bonheur de leur vie avec « zéro degré ».

Gégé, des Deux-Sèvres fêtait le 20ème anniversaire de sa venue à Ste Anne où lors de ce premier pèlerinage, il avait reçu beaucoup de grâces.

L’après-midi, nous avons vécu la procession du Saint Sacrement et pratiqué le verre d’eau autour de la fontaine.
De retour à la Basilique, temps d’adoration et temps du sacrement de réconciliation.
Et enfin temps de l’Eucharistie. Le Père Benoît nous a beaucoup touché par son homélie
d’après l’Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,12-17.

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres.

****************

Quelques fiorettis :

Merci ! J’ai trouvé que c’était une belle journée d’une part bien animée, sans temps morts et dans une ambiance joyeuse… et réunissant d’autre part des personnes venant de loin, unies par un esprit de famille, soudé par l’héritage de Marion, et par le fait que tous connaissent les mêmes problèmes… C’est un beau témoignage de la fraternité qui peut régner entre chrétiens et de la force de l’Evangile et de la foi pour avancer dans les pièges du monde …. Une église qui rayonne et remet debout !

Bien cordialement,
P Gildas KERHUEL

*****

Ce qui m’a touché particulièrement :
Un enseignement sur la Samaritaine comme on ne nous l’avait jamais fait – Moderne, dynamique dit avec le parler d’aujourd’hui.
Une présentation de la pancarte idem avec la pharmacie du Seigneur ; le cœur l’hostie, la croix….
Mes rencontres :
Dans l’après midi j’ai rencontré 2 personnes : une personne âgée qui m’a demandé l’heure d’ouverture du magasin et qui m’a demandé si dans l’après midi il y avait des célébrations à la Basilique – Elle était venue avec des religieuses parties se promener et suite à des problèmes de hanche, elle ne pouvait pas y aller. Je lui ai donc parlé des PEV et des célébrations PEV de l’après-midi dans la Basilique.
A l’Eucharistie, ma voisine n’avait pas de feuille de chants, je lui ai prêté la mienne et à la fin, elle m’a dit qu’elle avait été touchée par la célébration. Elle m’a demandé qui on était… si cela n’existait que dans le diocèse de Vannes… Elle m’a dit qu’en rentrant à Orléans, elle irait sur internet pour voir le site….
A la grâce de Dieu
Myriam

Cette entrée a été publiée dans Infos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.