Quelques lignes pour vous dire mon ressenti par rapport à la première rencontre des pèlerins de l’eau vive 2018 au Poiré Sur Vie.
Quel magnifique accueil en cette église, une messe de toute beauté dite par le prêtre Jean Baptiste Vy et animée par notre Thierry la flûte.
Ensuite, ce moment de partage entre nous tous. J’ai puisé dans tous vos témoignages l’énergie pour continuer à avancer dans mon abstinence heureuse.
Merci à Marc, parmi nous depuis peu, d’avoir partagé son histoire avec Charlotte son épouse et ses 5 enfants.
Je sais que les premières fois ce n’est pas facile.

Merci Seigneur pour toutes ces grâces et ces merveilles.
Au plaisir de nous revoir très bientôt mes amis.

En union de prières.
Amen
Marielle

**********************************************************

Petit témoignage d’un pèlerin sur sa première participation aux « pèlerins baladeurs »

 

 

Je vous souhaite un très bon jour à toutes et tous !

Thérèse et Patrick m’ont demandé cet écrit, puisse l’Esprit guider mes doigts. Je m’appelle Thierry Joubert, malade alcoolique abstinent, à l’Eau Vive depuis 1987. Vous me connaissez entre autres comme musicien aux pèlerinages (flûte traversière et autres instruments).

Le 11 février, après une courte nuit, c’est vraiment notre Seigneur (ou mon ange gardien), qui m’a fait me lever, et dans la joie en plus ! Durant ma prière du matin, j’ai “connu” que notre Berger venait (encore, sans se lasser) me démêler des ronces qui m’entravaient, avec tant de délicatesse, mettait du baume sur mes écorchures (petites, ce coup-ci), et m’envoyait rejoindre mes soeurs et frères.

Les musiciens de la paroisse du Poiré sur Vie m’avaient aimablement préparé micro et partitions. Ce fut une messe joyeuse et priante, où les pèlerins de l’Eau Vive, avec leur pancarte, faisaient corps avec les fidèles fort accueillants.

Ensuite, dans une salle à côté, nous avons partagé la soupe et le repas. Nous étions une cinquantaine, un micro passant de main en main, et chacun s’il le désirait, partageait quelques mots. A mes « yeux », ce fut comme la continuité de la communion Eucharistique : à coeur ouvert, chaque membre de notre famille de l’Eau Vive, offrait son expérience intime et unique de son cheminement au côté, ou dans les bras, de notre Ami et notre Roi. Ce fut d’une merveilleuse et rayonnante beauté, dans la confiance et la simplicité. Puis, nous avons prié les mystères glorieux, chacun à tour de rôle, menant un grain de chapelet : une polyphonie pour notre maman Marie.

Pendant le café et la brioche, des petits groupes se sont formés pour se donner des nouvelles où partager tranquillement entre frères et soeurs, comme une éclosion de multiples fleurs, ayant toutes une racine commune : l’Amour de Jésus.

Oui, je ne peux que rendre grâce pour cette journée !

Pace e bene,

 

Thierry

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other