Retour du pèlerinage à Sainte Anne d’Auray le 8 mai 2017

 

 

Ce qui nous a marqué ! Un temps superbe.

Le témoignage du père Simon Baron « De la souffrance à l’Amour » vraiment vivant et prenant aux tripes sur le pardon.

Trois choses pour nous : on a besoin d’un médecin, d’un psy, de la spiritualité pour la guérison de notre corps tout entier.

Le témoignage d’un couple ou là on a vu l’amour humain et l’amour divin.

Procession en marche avec Marie et Jésus.

La prière des frères a été vécue avec beaucoup  d’émotion. (Christiane)

Un temps de recueillement intense. (Marielle)

Hélas ça passe trop vite. Retour en car, en chantant, et témoignage de notre joie. Merci les PEV de l’accueil Breton.

 

Marielle et Christiane de Vendée

 

Très belle journée !

Le Père Simon Baron nous a expliqué  la particularité du  message de Sainte Anne et témoigné de son histoire personnelle et familiale.

Les témoignages sur le pardon et la prière.

Procession du Saint Sacrement très paisible.

L’Adoration, la prière personnelle.

La  célébration eucharistique recueillie et très bien animée.

L’homélie du Père Benoit remarquable.

Anne-Marie  du Morbihan

 

Ce qui m’a le plus touché à Sainte Anne c’est bien sûr le témoignage du Père Simon Baron, mais surtout la façon dont il a pu nous faire prendre conscience que chacun … avait « son histoire » … et qu’il fallait continuer notre chemin…

J’ai également été touchée par  la gestuelle d’Anna-Mari et de recevoir cette petite « lampe » ainsi que la prière « Tiens ma lampe allumée »

C’était vraiment très beau …

MERCI au Coeur du Morbihan.

Nicole de Vendée

 

 

Nous sommes partis de bonne heure en car, tous heureux de nous retrouver et de nous rendre en pèlerinage à Sainte Anne.

Après avoir accueilli les nouveaux, nous avons prié et confié nos blessures en nous aidant de la revue Etoile Notre Dame du mois de Mars (St Joseph) qui parlait de l’importance du rôle des pères, des parents, sur les enfants.

C’est sous un beau soleil et un parc fleuri, multicolore que Ste Anne nous a accueillis.

Qu’elle ne fut pas notre surprise, en entrant dans la salle, de voir projeter à l’écran la couverture du livre «De la Souffrance  à l’Amour » du Père Simon Baron qui venait témoigner de son enfance endolorie par le manque d’amour de ses parents. La revue Etoile Notre Dame, dans le car, parlait également de son témoignage. Merci St Esprit pour ce clin d’œil. Un bel enseignement très touchant sur le pardon, l’importance de la « douche du cœur » (sacrement de réconciliation), sur ses combats et sur ce « GEYSER  D’AMOUR », cette bombe d’amour quand il a pu pardonner.

De beaux témoignages de dépendants et co-dépendants.

Chacun retrouvait, dans ces partages, une partie de sa vie et puisait à la source ce qui pouvait l’aider à avancer sur son chemin intérieur.

« Tous paumés mais tous paumés dans la paume de la main du Seigneur » disait Marion.

Le Père Simon Baron nous a rappelé que Ste Anne était apparue près d’une fontaine (notre Samaritaine) : l’eau, c’est la vie, dans la nuit avec un cierge à la main (« Je suis la lumière du monde ») Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile… Merci – Tu viens me sauver.

Sous le soleil, la procession s’est déroulée dehors dans le parc.

Chacun est revenu transfiguré.

Quelques nouveaux ont pu s’exprimer dans le car au retour. Merci Ste Anne de nous guider vers le Seigneur.

Myriam de Vendée

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Infos, Témoignages. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.