Pèlerinage à Pontchateau 11 novembre 2016

 

Thème de la journée :

 index

                         Ce fut une très belle journée que beaucoup de pèlerins n’oublieront pas de sitôt.

Elle fut belle par le beau temps d’automne qui régnait ce jour sur le parc boisé du Calvaire.

 

 

                      Elle fut belle et riche aussi par son animation musicale avec 4 musiciens enthousiastes : Jean-Marie, Jean-Pierre et son épouse pour accompagner les chants dirigés la plupart du temps par Alain. Thierry dit « La flûte » nous surprendra toujours avec ses instruments variés, inattendus et insolites comme le tambour d’eau et le bâton de pluie etc…et le Père Achille au djembé…

                      Après l’accueil des pèlerins, le Père Cottineau nous a enseigné sur la Miséricorde.

                      Deux témoignages nous ont été donnés : Nadia qui a connu une vie bien chaotique jusqu’à sa rencontre avec des chrétiens, puis des P.E.V. qui l’aideront à entrer dans la famille des chrétiens en se faisant baptiser et  guérir de son addiction avec les Pèlerins dont Anna-Mari et Laurence. Jacqueline a raconté ensuite comment elle a connu les Pèlerins et ce qu’ils lui apportent.

                      La journée fut belle aussi par l’intervention du Père Bernard Charrier évêque émérite de Tulle revenu dans notre  diocèse depuis quelques années. Il a connu Marion lorsqu’il exerçait son sacerdoce à Nantes et a beaucoup entendu parler des P.E.V. par Sœur Colette qui l’a servi pendant quelques années à Tulle. Il a présidé l’Eucharistie et dans son homélie nous a parlé de la commémoration du 11 novembre et de Saint Martin dont c’était la fête  en nous en faisant tirer des leçons pour notre vie spirituelle.

                     Après l’Eucharistie, est venu le temps de se restaurer,  les plus intrépides profitant  du soleil pour pique-niquer dehors, où à l’hôtellerie…

 

                     Ensuite nous nous sommes rendu en priant le chapelet dans des lieux moins connus du parc du Calvaire ; d’abord devant la représentation de l’Ascension du Christ composée de statues érigées par le même sculpteur que les stations du chemin de Croix.

                     Nous avons fait le  parcours installé spécialement pour le 300ème anniversaire de la mort de Saint-Louis Marie Grignion de Montfort et qui se compose de 21 tableaux représentant sa vie avec les faits marquants de sa naissance à sa mort. 1673 : Naissance à Montfort-sur-Meu en Ile et Vilaine dans la famille nombreuse de Jean-Baptiste et Jeanne Grignion.

                     Il sera séminariste à Paris et ordonné en 1700. Son apostolat se révélera infatigable et le conduira à Nantes,  à Poitiers, à Paris.

 

*cliquer sur la première photo de la galerie…et sur les flèches à suivre…

                    

                            Il ira même demander au pape l’autorisation de partir en mission mais le pape considèrera que sa place est de rester en France. A partir de là il parcourt tout l’Ouest de la France en prêchant la dévotion à Marie, l’amour du prochain qu’il met  en application puisqu’il se fait lui-même serviteur des plus pauvres et des plus démunis dans les hospices et léproserie de l’époque.

                         Quand il se sent incompris et  rejeté, car il dérange le clergé installé, il se retire dans un lieu isolé et écrit ses belles pages sur la dévotion à Marie, ses nombreux cantiques etc…. Il fonde  aussi 3 congrégations religieuses  qui perpétueront son enseignement et son apostolat.

                         Il meurt à Saint Laurent sur Sèvre en Vendée en 1716. Il n’a que 43 ans et a connu la démolition du calvaire qu’il avait fait édifier en 1709 et 1710 à Pontchâteau. A chaque panneau qui relate un événement de sa vie si bien remplie, Jeannine nous  a lu le texte et André nous a dit une demande en rapport avec le fait évoqué .

                          Nous  sommes arrivés à la Scala Sancta, bien rénovée pour le même événement cité plus haut  et le Père Charrier nous a adressé quelques mots de circonstance en rapport avec la vie édifiante que nous venons de parcourir en images. Nous sommes retournés ensuite à la chapelle pour partager le verre d’eau. Il y a eu un temps d’adoration  du Saint Sacrement, le sacrement de réconciliation pour ceux qui le désiraient et la prière des frères.

                     Michel nous a adressé quelques mots pour terminer  cette belle journée et nous sommes repartis heureux …et nous dirons comme Marion, que c’était le plus beau sur les pas d’un pèlerin d’exception que fut Saint Louis Marie de Montfort. 

 

Alleluia

Cette entrée a été publiée dans Infos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.