Pèlerinage à Notre Dame de la rue du Bac le 4 mars 2017

                            La pluie et le mauvais temps n’arrêtent jamais les pèlerins et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés une soixantaine venue parfois de loin à côté de la Chapelle de la rue du bac pour une matinée de retrouvailles, de prières, et d’enseignement. Le thème de ce pèlerinage était « Viens et suis-moi » tiré de l’Evangile du jour en Saint Matthieu. Pour ceux et celles qui n’avaient pas eu le temps de le boire avant d’arriver, nous avons commencé notre journée par la prière du verre d’eau. Ensuite, le père Jean Fouquet venu avec le cœur de Goussainville dans le Val d’Oise, nous a fait distribué un livret présentant l’Evangile de Saint Matthieu qui a été distribué dans son diocèse et il nous a commenté l’Evangile du jour, l’appel de Matthieu, un publicain collecteur d’impôts donc forcement rejeté de la société. Que ce soit, Matthieu, Simon-Pierre ou même Judas, Jésus les a tous appelés malgré leur faiblesse, leurs péchés passés et leurs péchés à venir.

                           Nous nous sommes ensuite séparés par petits groupes de 6 pour répondre à la question : « Que me dit  ce texte par rapport à mon histoire. » Puis chaque groupe, à partir de son partage, rédigeait une intention de prière universelle.

Le père Jean a continué son parcours de l’Evangile de Saint Matthieu en commentant 3 autres passages :

  • Les béatitudes qui nous tracent le chemin du vrai bonheur

  • La mort de Jésus ; Qui, un jour n’a pas dit à Dieu : Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? Acte à la fois de Foi mais aussi de désespoir.

  • L’envoi en mission qui s’adresse à tous, mais qui nous assure que Jésus sera avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Nourris de cette parole, nous nous avons pris un temps d’adoration devant le Saint-Sacrement pour méditer sur tout ce que nous avons entendu et partagé. Ceux qui le désiraient ont pu recevoir le sacrement du pardon.

                            Après la nourriture spirituelle, la nourriture temporelle dans une ambiance chaleureuse avant de nous diriger  sous une pluie battante vers la chapelle de la rue du Bac pour la messe. C’est toujours une grande joie de se retrouver dans cette chapelle avec des pèlerins venus de tous les horizons et de partager l’Eucharistie avec eux. Plusieurs d’entre eux sont venus prendre des pancartes.

De retour dans la salle de la rue de Sèvres, nous avons écouté avec beaucoup d’émotion les témoignages de Patrick, chauffeur de car et…… ancien malade de l’alcool (les deux sont compatibles !!!!) et de Christine qui est entourée, dans sa famille par des malades et depuis plusieurs générations. Le père Guy Sionneau a ensuite relu l’envoi en mission de Jésus à ses disciples et nous a bénis.

C’est une très belle action de grâce que nous pouvons rendre au Seigneur pour cette journée qui inaugure les pèlerinages de l’année 2017.

Elle nous a quittés…

Eugénie N’Guyen, fidèle pèlerine du cœur du Kemlin Bicètre, de la rue du Bac et de Lourdes depuis de nombreuses années, est retournée vers le Seigneur le 20 février à l’âge de 92 ans. C’était un cœur d’or, toujours attentionnée, toujours dynamique. Il y a 3 ans encore, alors que nous avions décidé de monter au Pic du Ger, elle a voulu venir. Mais elle n’est pas restée à la descente du téléphérique, elle a voulu terminer à pied avec nous. Nous nous sommes mis à son pas et elle est arrivée en haut !!!!!! A Dieu ma chère Eugénie.

Cette entrée a été publiée dans Infos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.